Les consultations dans le cadre de la périnatalité

La psycho-périnatalité ?


La psycho-périnatalité est une discipline naissante qui a pour champ d'activité et de recherche tout ce qui concerne la période entourant la naissance d'un enfant. Classiquement cette période périnatale s'étend de la conception à la fin de la deuxième année de la vie du bébé en passant par le processus de la naissance. Personnellement, j'y englobe également le projet de conception/d'adoption d'un enfant.

Les consultations en psycho-périnatalité s'adressent ainsi, en premier lieu, aux parents en devenir ou aux jeunes parents. Elles peuvent également concerner les grands parents qui voient leur place au sein de la famille changer (parent -> grand parent).


Pourquoi consulter ?


Les motifs de consultation en psycho-périnatalité sont très diversifiés, le psychologue pouvant intervenir à différents moments clés : du projet d'enfant à sa naissance, en passant par sa conception (et aux difficultés de conception également).

Voici quelques exemples de motifs de consultation en psycho-périnatalité :

  • Accompagnement psychologique d'une grossesse « normale »
La grossesse entraîne un certain nombre de bouleversements somatopsychiques chez la mère et psychiques chez le père pouvant justifier d'un accompagnement psychologique. En termes psychanalytiques, on parle de « transparence psychique » (Bydlowski, 1991) qui est l'occasion d'une  réédition psychique c'est à dire d'une réactualisation de conflits anciens, de la résurgence des traumatismes passés. La grossesse, aussi « normale » soit-elle sur le plan médical, est pour l'appareil psychique une véritable crise pouvant fragiliser les mères comme les pères. Cette crise, sur fond de réédition psychique, peut influencer l'investissement de la grossesse d'une part (ex: angoisses  de malformation, , intolérance aux modifications physiques liée à la grossesse, aux mouvements foetaux, aux images échographiques, une anticipation extrêmement douloureusement de l'accouchement...)  et d'autre part, les interactions parents-enfants.

Certaines mères, certains pères éprouvent ainsi le besoin d'être soutenus pendant la gestation de leur enfant soit parce qu'ils se sentent très inquiets voire angoissés concernant le déroulement de la grossesse ou l'après grossesse, soit parce qu'ils supportent mal les transformations inhérentes à la grossesse (physique, hormonales...) , soit parce qu'ils se posent des milliers de questions quant à leur « devenir parent »...

Les grands parents, pour qui la fin de carrière de parents et l'entrée dans l'aire des grands parents peut s'accompagner de réaménagement ou de répétitions déstabilisantes, peuvent également éprouver le besoin d'être soutenus sur le plan psychologique.

  • Deuil  périnatal
La perte d'un enfant, quelles que soient les circonstances (FC, IMG, complication à l'accouchement, décès en postnatal...),  est une épreuve terrible et extrêmement douloureuse. Les mères comme les pères peuvent trouver chez le psychologue un soutien précieux pour les aider à faire face à cette épreuve, à verbaliser ce qu'ils ressentent ( incompréhension, colère, culpabilité, honte, tristesse...), et pour les accompagner dans leur processus de deuil.

  • Accompagnement psychologique de la grossesse à risque ou de la grossesse post-traumatique (ex : nouvelle grossesse suite à un deuil périnatal)
Dans ce cas, les mères et/ou les pères peuvent ressentir de l'inquiétude quant au déroulement de la grossesse : peur de perdre l'enfant, peur de revivre la même grossesse qu'avant, appréhension avant chaque échographie, crainte d'une malformation foetale... La grossesse peut alors être sources d'angoisses intenses, l'accompagnement psychologique peut ainsi aider les mères et/ou les pères à vivre plus sereinement cette grossesse et à diminuer leur niveau d'anxiété.

  • Troubles de l'humeur pendant et/ou après la grossesse (le baby blues, la dépression post-partum, les phobies d'impulsion sur le nouveau-né...)
Pour plus d'informations à ce sujet, vous pouvez consulter l'article suivant : les troubles de l'humeur en postnatal.

  • Accompagnement du « devenir parent »
L'instinct maternel - et paternel pourrait-on ajouter - n'est pas inné! Certaines mères, certains pères rencontrent des difficultés à décoder leur bébé, à comprendre sa façon d'exprimer ses besoins vitaux et donc à s'accorder affectivement avec lui voire à s'attacher à ce petit être... Le psychologue peut intervenir en prévention, c'est-à dire pendant la grossesse pour prévenir les difficultés d'interaction, d'accordage affectif, d'attachement avec le nouveau né, ou en aval, après la naissance du bébé pour aider les mères et/ou les pères qui rencontrent des difficultés.

  • Difficultés de procréation (infertilité inexpliquée, PMA)

Le tarif


60 euros par séance.

Ophélia Cavanna Psychologue Clinicienne Nogent sur Marne



            6 BIS RUE HOCHE
    94130 NOGENT SUR MARNE


            Tel : 01 48 72 46 36
    opheliacavanna@gmail.com

          N° ADELI : 949308456


                  Spécialisée :

               
                      Accès


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 1 juin 2017