Les violences sournoises dans le couple

Zoom sur le livre d'Isabelle Levert : Les violences sournoises dans le couple


La violence conjugale


La violence au sein du couple est un thème malheureusement très actuel. On entend de plus en plus parler dans les média de la violence physique à l'intérieur du couple et de la difficulté pour les victimes de s'en sortir : porter plainte, quitter leur partenaire physiquement maltraitant...  C'est dans ce contexte que sont apparus les campagnes de prévention à la télévision.

Il existe une autre forme de violence  qui fait nettement moins parler d'elle, une violence invisible et redoutable : la violence psychique aussi appelée harcèlement moral. Cette forme de violence n'est pas forcément accompagnée de coups. Elle se déroule à huis clos sans témoin et ne laisse pas de traces visibles. Les victimes sont souvent honteuses et ne parviennent que très difficilement à en parler et à se libérer de l'emprise de leur bourreau. Des bourreaux qui par ailleurs sont de fins manipulateurs, il minimisent leurs actes et affichent leur plus beau profil en société si bien qu'il est d'autant plus difficile pour les victimes d'en parler.

La violence psychique dans le couple est donc une  violence "sournoise" , un harcèlement subtile qui peut prendre la forme de petits commentaires perfides (jalousie, remontrances, remarques assassines) pouvant aller jusqu'à la manipulation mentale (culpabilisation, domination, déstabilisation...). Cette violence cachée est extrêmement destructrice pour les victimes, elle mine leur équilibre et remet en cause leur estime et leur confiance en soi.


Profils de bourreaux selon Isabelle Levert


  • Le mythomane

Il ne s'aime pas et ne peut donc pas imaginer que quelqu'un puisse l'aimer comme il est. Alors, il se présente sous un autre jour, comme s'il revêtait un déguisement. Il s'invente un personnage, il incarne un héros pour plaire à l'autre, un personnage qui colle aux attentes de l'autre pour ne pas être rejeté. Il se montre charmant, attentionné, mais laisse entendre à son conjoint «que ne pas le croire signifie ne pas l'aimer». Pour continuer à rêver, son partenaire amoureux «adhère à son mythe et devient en quelque sorte complice de la supercherie». «Il en résulte, quand le pot aux roses est découvert, un sentiment de malaise d'avoir été trop naïf, de s'être laissé bercer et berner».

  • Le paranoïaque

En public, il va paraître plutôt sympathique, charismatique même. En revanche, en privé, c'est un despote autoritaire qui souffre d'un délire de persécution. Maladivement rancunier, jaloux et susceptible, il en vient à être suspicieux, à accuser l'autre de tous les vices, à le menacer, le harceler, le terroriser. «Le parano, qui se vit comme le vilain petit canard, a posé en principe de base la méfiance si bien que plus l'autre se rebelle, plus il semble dangereux, ce qui d'ailleurs justifie les attaques virulentes dont il est la cible.» Tout prétexte est bon pour déverser les immondices qui l'encombrent.

  • Le pervers narcissique

Le plus redoutable des trois. Il considère l'autre comme un simple objet au service de sa satisfaction personnelle. L'autre n'existe pas. Il n'a aucun scrupule. C'est manipulateur, méprisant. La violence lui permet «d'évacuer les hantises qui l'étouffent». Certains pervers narcissiques peuvent se transformer en de véritables vampire qui « se repaissent de la douleur de l'autre, de ses émotions et de ses larmes. Ils pressent leurs victimes jusqu'à ce qu'il n'en sorte plus rien et après ils s'en détournent pour aller chasser d'autres proies», précise Isabelle Levert.


Aller plus loin sur le sujet


je vous conseille vivement le livre d'Isabelle Levert : Les violences sournoises dans le couple : Les identifier, les comprendre, s'en débarrasser , Robert Laffon, 2011, 334 pages.

 

Ophélia Cavanna Psychologue Clinicienne Nogent sur marne



            6 BIS RUE HOCHE
    94130 NOGENT SUR MARNE


            Tel : 01 48 72 46 36
    opheliacavanna@gmail.com

          N° ADELI : 949308456


                  Spécialisée :

               
                      Accès


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 13 juillet 2018